Conceptualisation

conceptualiser, c'est construire mentalement des concepts

 

Conceptualisation et traces écrites

 

1- La conceptualisation est:

- une opération mentale et psycho-cognitive

- l'aboutissement des processus d'observation/découverte et de compréhension

- un ensemble d'images ou de schèmes construits mentalement

- un ensemble d'images mentales stockées dans la mémoire sémantique (mémoire à long terme)

2- dans n'importe quelle situation HUMAINE d'apprentissage, on est confronté à trois phases essentielles, récursives, modulaires, interactives, complémentaires: il s'agit de :

- l'observation et la découvrte + la compréhension (savoirs analysés et assimilés)

- la conceptualisation (savoirs schématisés et fixés dans le cerveau)

- la production (savoirs réinvestis et exploités dans d'autres situations dans le cadre du transfert).

3- la conceptualisation, dans le domaine didactique, n'est pas le synonyme de "traces écrites"; celles-ci sont des TRACES LINGUISTIQUES  alors que la conceptualisation est un ensemble de schèmes:

- les traces écrites sont la facette MATERIELLE ET LINGUISTIQUE de la conceptualisation

- les traces écrites visent à déclencher, activer, consolider les images mentales (savoirs conceptualisés) en situation d'AUTONOMIE (quand l'élève est appelé à se prendre individuellement en charge), 

- au cours du processus d'apprentisasge, elles visent d'abord à activer la mémoire épisodique (à court terme) pour déveloper ,ensuite, la mémoire sémantique

- les traces écrites, à l'instar de la construction de la conceptualisation, se construisent au fur et à mesure de la gestion de la leçon

- les traces écrites doivent être ciblées et apporter du soutien matériel et linguistique aux savoirs qui sont en train d'être conceptualisés

- les traces écrites doivent êter cohérentes avec les savoirs conceptualisés pour ne pas créer de rupture entre ce qui est stocké dans la mémoire et ce qui est "révisé"

- les traces écrites peuvent être des productions d'élèves, des extraits pertinents étudiés, des canevas, des corpus de phrases présentées, etc.

- c'est pourquoi elles ne doivent pas être fixées à l'avance; on les construit parallèllement à la conceptualisation, mais on devrait, lors de la planification PREVISIONNELLE, avoir une idée globale (un plan, des principes) sur ces traces écrites qu'on doit adapter et restructurer conformément à l'évolution des apprentissages

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×