La consigne

La consigne..... c'est la consigne

 

                 Il est d'usage d'utiliser en classe la "question" comme  outil dominant de travail. Héritée de la tradition structuro-béhavioriste qui reprend systématiquement le schèma skinérien de stimulus/réponse, elle est encore largement utilisée. La consigne, qui, elle, s'inscrit  dans la mouvance constructiviste,  fait son entrée dans les pratiques pédagogqiues, mais d'une manière encore timide et sporadique.  Cette dernière, qui ne doit pas, bien entendu, se substituer intégralement à la question (qui est toujours utilisée), est à promouvoir vu son importance dans des apprentissages explicites, réfléchis et ordonnés.

Définition: La consigne est un énoncé /une phrase/ un texte, un dessin, etc. par lesquels on amène les élèves, à travers un processus intellectuel, à accomplir une tâche/une action précise. Une consigne incite à la réalisation d'un travail oral ou écrit.

Moyens: elle est exprimée par:

1. un impératif

2. un infinitif

3. un futur simple

4. un futur proche

5. une question

6. etc.

 

conséquences: quand la consigne n'est pas comprise, elle engendre les situations suivantes:

1.non exécution des tâches

2. chuchotement et agitation

3. demande d'explication d'un pair (dérangement).

4. exécution de tâches erronées.

5. discussion avec les voisins,

6. etc.

 

Pistes: pour que la consigne soit comprise et assimilée, il est indispensable de:

1. la donner quand tous les élèves ont attentifs ( si on donne une consigne quand les élèves sont agités, sont en  train d'écrire, ramassent leurs affaires, etc. elle est vouée à l'échec).

2. s'assurer qu'elle est comprise ( demander aux élèves de la reformuler, de vérifier ec qu'ils ont compris, de dire ce qui est attendu d'eux, etc.).

3. la formuler  dans un énoncé clair, univoque et transparent.

4. l'écrire au tableau  ( balise pour les élèves qui pourront la revisiter)

5.exiger un temps de réflexion  proportionnel au degré de "difficulté" des tâches (ne pas accepter de réponses immédiates).

6. diversifier les consignes: écrites, orales, individuelles, collectives, etc.

7.travailler de temsp en temps les capacités de compréhension et d'anticipation relatives à la réalisation des tâches.

8. habituer les élèves à revoir leurs travaux à la lumière de la consigne donnée.

 

 

Ajouter un commentaire

 
×