Ou comment procéder pour améliorer les capacités prosodiques des élèves

 

 

 

Gestion d’une séance de poésie-diction ou de lecture-diction

 

NB

.1. l'objectif majeur de cette activité est d'entraîner les élèves à bien lire ou bien dire un poème ou un texte en prose

.2. le texte / le poème choisi doit être court, motivant, présentant un intérêt phonétique évident

.

 

Démarche possible :

 

1.      mise en situation phonétique (de 5 à 10 minutes) : sous forme de mots ou de phrases, on présente aux élèves quelques difficultés prosodiques, suprasegmentales, … (liste de mots présentant des difficultés ou faisant l’objet de la séance où on propose les sons : eu/ou, i/u, …, phrases de types différents : exclamative, interrogative, …) .

 

2.      lecture magistrale (une ou deux fois) faisant office de « modèle » de lecture : s’assurer de l’attention de tous les élèves et insister sur l’expressivité, les groupes de souffle, l’intonation, l’accentuation, …

 

3.      compréhension globale et explication lexicale  : cette activité ne s’assigne pas comme objectif principal la compréhension (ou l’étude de texte), c’est pourquoi, il ne faut pas trop s’attarder dans l’explication : quelques petites questions de compréhension globale qui dégagent brièvement  l’intérêt du texte, quelques mots clefs qui facilitent la lecture à présenter, sont largement suffisants. N’oublions pas que l’objectif de cette activité est lire ou dire un texte ou un poème d’une manière expressive et fluide et, partant, aider les élèves à surmonter certains problèmes de déchiffrage ou de déchiffrement..

 

4.      lectures vocales : (la phase la plus importante): cette phase devra se tailler la part de lion durant la séance et donner l’occasion aux élèves de s’exercer, de s’entraîner, de se corriger, d’apprendre à lire....

 

5.      mémorisation : selon l’objectif, les besoins des élèves, etc… faire mémoriser, à l’aide d’abord de jalons portés au tableau, le texte-support en totalité ou en partie.

 

6.      traces écrites (un morceau choisi, des mots expliqués, un bilan sémantique, …)

 

***********************************************************************************************************************

 

NB. voici un exemple  perfectible à adapter en fonction des variables de chaque classe

 

 *****************************************************************************************************************

 

 

« L’homme qui te ressemble »

                                  René Philombe

 

(Parcours, manuel de l’élève, deuxième année collégiale, page : 147)

 

 

NB. L'objectif est d'entraîner les élèves à une bonne diction, il ne faut donc traiter la compréhension que quand elle est nécessaire à la réalisation de l'objectif.

 

 

 


DEMARCHE POSSIBLE:

 

 

 

 A/ Mise en situation phonétique : (livres fermés)

 

(Lire d’abord la totalité du poème en modèle,

Puis visualiser au tableau –milieu- les mots/phrases ci-dessous :

 

  1. cœur, feu, tous, bouche, …
  2. pourquoi me repousser ?
  3. ouvre-moi ta porte !
  4. etc.

 

(Lire et montrer l’accentuation propre à l’interrogation et à l’exclamation, et faire répéter par les élèves jusqu’à prononciation correcte et expressive,

Ces mots et ces phrases constituent, par ailleurs, des jalons qui vont faciliter la mémorisation)

 

B/ lecture magistrale :

 

(Lire – par le professeur-  tout le poème, insister sur l’intonation, s’arrêter à chaque groupe de souffle, dégager l’expressivité, … mais surtout s’assurer que les livres sont fermés et que les élèves sont attentifs)

 

C/ compréhension globale :

 

(Faire relever brièvement primo les champs lexicaux de : la géographie, de la fraternité et des couleurs, secundo le système d’énonciation : un « je » qui s’adresse à un « tu »,

 Faire réfléchir les élèves sur les relations humaines,

Commenter la symbolique de l’image (cohabitation),

Dégager les valeurs véhiculées (fraternité, égalité),

Ce thème pourra être exploité ultérieurement en détails)

 

D/ lectures vocales : (la phase la plus importante et la plus longue)

 

(Faire lire d’abord strophe par strophe,

Puis le poème en entier,

Procéder par lecture-relai : tenir les élèves éveillés et vigilants,

 Interrompre pour corriger immédiatement les erreurs de prononciation pour qu’elles ne soient pas assimilées par le autres,

 Faire lire d’abord ceux qui lisent couramment, 

Puis donner la chance aux autres,

Repérer et noter dans le cahier journal les erreurs persistantes pour alimenter les moments du soutien)

 

E/ mémorisation :

 

(Selon les besoins des élèves, porter les jalons selon l’exemple suivant au tableau :

J’ai…..à ta …

J’ai ….à ton…

Pour………..

Pour ………

Pourquoi …… ?

………. Mon frère !

 

Et ainsi de suite !

Puis faire réciter strophe par strophe, …)

 

F/ traces écrites :

 

(Faire recopier sur le cahier selon l’objectif ou la séquence :

 la dernière  strophe,

Ou les champs lexicaux relevés qui vont préparer une activité ultérieure,

Ou les termes évoqués et expliqués pendant la séance : fraternité, cohabitation, … présentés en contexte,

Ou un petit lexique relatif à la métrique: refrain, strophe, vers, rime, …

Ou une petite morale,

Ou la valeur humaine véhiculée par le poème, …)

 


NB. on pourrait proposer aux élèves des exercices ludiques qui favorisent l'apprentissage de la diction: harmonie imitative, allitération, assonances, ..

exemples:

1. La cavale au Valac avala l'eau du lac.

2. L'eau du lac lava la cavale au Valac

3. Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes.

4. Un chasseur sans chaussettes chasse sans son  chien.

5. etc

(proposer d'autres)

 

 

 

Commentaires (4)

tima
  • 1. tima | 23/02/2015
je vous suis reconnaissante M.Dadi :)
hicham
  • 2. hicham | 19/07/2014
merci beaucoup pour votre aide c est gentil bravo
camille
  • 3. camille | 14/02/2013
bonjour
je vous remercie pour vos efforts, mais je ne sais pas pourquoi il n'ya pas de suivi. je trouve que c'est bien dommage. car nous avons besoin de partager avec vous vos idées et votre expérience.
Merci encore une fois.
tantaoui fatima
  • 4. tantaoui fatima | 28/09/2012
Je vous remercie infiniment pour votre travail et pour votre esprit du partage

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×