Outil de sondage des processus mentaux de production.

 

            Le brouillon étant négligé, les élèves lui substituent "la copie propre" qui est présentée, en effet, d'une manière peu soignée, maculée de ratures, empreinte d'illisibilité, marquée de désordre, etc.C'est, pourtant, un outil didactique indispensable qui joue au moins deux rôles:

1. didactique: dans le sens où il permet à l'enseignant une exploitation en classe de français, surtout dans la perspective de la pédagogie de l'erreur.

2. psychologique: puiqu'il permet à l'élève d'exposer, d'abord, ses idées et ses performances à l'état brut qu'il organise et affine ensuite .

 

         Le brouillon est un "mélange d'un matériel non linguistique (biffures, surimpressions, fléches) et d'un matériel langagier tantôt lacunaire et tantôt redondant" (Claudine FABRE, "l'usage didactique des brouillons: une pratique de diversification à construire" in diversifier l'eneignement du français écrit, Delachaux et Niestlé, Paris p.204)

 

         Le brouillon présente au moins sept avantages:

1. il permet de matérialiser les processus mentaux d'écriture et rendre observables les mécanismes rédactionnels en vue d'une analyse des erreurs et de leur traitement.

2. il fournit des informations tour à tour sur les ressources scripturales individuelles et sur les difficultés auxquelles se heurte chaque élève.

3.il permet de pratiquer l'évaluation et principalement l'autoévaluation par la confrontation des critères d'évaluation préalables au texte produit.

4. il contribue à améliorer les savoirs et les savoir-faire "productifs" et expressifs des élèves par l'exercice et le feed-back que ce soit en classe ou hors de la classe.

5. il inculque aux élèves de bonnes habitudes d'organisation, de présentation, de planification, de révision, ...

6. il crée au sein de la classe une étape indispensable à chaque travail réfléchi, progressif, entreprenant, ...

7. il responsabilise les élèves quant à la présentation de la "copie propre".

 

Quatre opérations sont à mener en classe pour réussir l'affinement des productions des élèves et habituer ces derniers à porter un regard reflexif sur leurs prestations:

1. supprimer... des mots en plus, des tautologies, des idées superflues, ...

2. ajouter .... des mots, des signes de ponctuation, des enrichissements, ...

3. déplacer.... des expressions, des pronoms, des mots, ....

4. réécrire ... une phrase, une idée, une subordonnée, ...


Ajouter un commentaire

 
×