lecture méthodique

outil vs objet

la lecture méthodique convient-elle à l'enseignment/apprentissage

du français au lycée?

 

On considère que:

- "La lecture méthodique" est  un outil d'analyse "scientifique" des textes littéraires qui se caractérie par la rigueur, l'organisation et la richesse. 

- "La lecture méthodique" est un moyen efficace pour la gestion des séances de lecture et d'étude des textes.

 MAIS..

dans le contexte d'apprentissage du français au Maroc

.................

 

 

- les élèves, à ce stade de scolarité (lycée), ont besoin d'apprendre les techniques de lecture et de s'approprier les stratégies individuelles de compréhension, alors que "la lecture méthodique" n'est pas un outil d'apprentissage, c'est plutôt un outil académique d'analyse, d'étude (son utilisation suppose qu'on a dépassé le stade d'apprentissage et qu'on a passé à l'investissement textuel), ce qui signifie que son utilisateur devrait avoir acquis des capacités linguistiques et textuelles énormes.

- les élèves sont  en train de construire des capacités linguistiques et communicatives adaptées à leur niveau de scolarité  et à leurs besoins en formation, alors que "la lecture méthodique" exige des connaissances (littéraires, esthétiques, etc.) des capacités (compréhesion, synthése, structuration, analyse, etc.) et des savoir-faire scripturaux (composer, etc.) très complexes(qui ne sont pas à fortiori acquis).

- "la lecture méthodique" est un préalable au commentaire composé, .. ce qui n'est pas à la portée des communs de nos élèves.

- la gestion de "la lecture méthodique" bascule très vite vers la centration sur l'outil au lieu des contenus: on sacralise la terminologie y afférente (situation, axes, etc.), on respecte scupuleusement la démarche quelles que soient la nature et la dimension du texte, ... ce qui rend l'action didactique en classe formelle et prolixe.

- l'enseignement prend le dessus sur les apprentissages, puisqu'on est obligé, face aux difficultés rencontrées par les élèves, de proposer sa propre version des sens.

 

NB.

"la lecture méthodique", ainsi baptisée, n'a ni existence théorique, ni légitimité didactique. Elle ne jouit pas d'un statut épistémologique comme elle ne s'appuie sur aucun modèle scientifiquement reconnu. En France, on l'a déjà supprimée officiellement de la circulation pédagogique.

 

 

Commentaires

  • azeddine el asfouri
    • 1. azeddine el asfouri Le 05/08/2014
    Avant d'exprimer mon opinion,je suis obligé de remercier l'effort de l'écrivain.nombreux sont ceux qui sentent qu'il y a quelque chose qui cloche ou qui ne marche pas mais le type de lecture à suivre ne suffit pas pour résoudre un dilemme assez complexe .c'est préférable d'approfondir un peu plus le débat ;c'est mettre en question tout un système éducatif en particulier ,et interroger la volonté politique aussi. c'est vrai que la lecture méthodique n'est pas adéquat à un contexte marocain,mais aussi le choix du programme à enseigner .
  • Mohammed Amarir
    • 2. Mohammed Amarir Le 04/10/2019
    Merci, cher Professeur, pour votre contribution à enrichir la culture didactique des enseignants...Effectivement "la lecture méthodique" telle qu'elle est prônée par l'inspection française est un moyen pour dévoiler la littérarité d'un texte littéraire au service d'un commentaire composé, exercice qui appelle des compétences linguistiques, culturelles, esthétiques ... souvent absentes chez nos apprenants, voire chez certains de nos enseignants . Toutefois, la lecture dite "méthodique" ,qui vise à construire un sens du texte en identifiant des réseaux sémantiques et stylistiques émanant du système linguistique du poème ou d'un extrait narratif, permettrait à nos apprenants de s'approprier la langue française par la manipulation et d'éviter la paraphrase linéaire. Quant à l'usage du métalangage, c'est une question de dosage, il doit rester un moyen et non un but..., on ne peut toucher l'essence d'un texte littéraire sont outils méthodologique...La grande question qui demeure problématique réside dans la nature de ladite "lecture méthodiques"...

Ajouter un commentaire